Aléa : les métamorphoses du hasard

De François Rothen
Éditions PPUR, 07/03/2019
9782889152889

Symbole de l’imprévisible, le hasard a longtemps été une source d’étonnement et d’inquiétude, et souvent interprété comme un message divin. Aujourd’hui, le monde scientifique préfère s’interroger sur ce qui relève ou non du prévisible. Après que Galilée et Newton eurent mis le déterminisme en évidence, à savoir une relation directe et impérative entre force et mouvement, principalement manifeste en mécanique, leurs successeurs ont imaginé un déterminisme absolu gouvernant le monde et l’univers tout entier. Ils ont dû déchanter dès le 19e siècle. Comment en effet invoquer le déterminisme quand la précision nécessairement limitée des mesures condamne toute prédiction à long terme ? Ou lorsque le concept de probabilité régente le monde microscopique ? Le monde vivant que nous connaissons n’est-il pas d’ailleurs le résultat de mutations aléatoires du génome et de catastrophes naturelles ayant infléchi l’évolution des espèces ? Autre question, plus délicate : le hasard a-t-il eu son mot à dire lors de l’élaboration des lois de la nature ?